Le photographe Alan Schaller, dans sa série Metropolis, interprète la déconnexion entre des personnes à l’ère numérique. La série examine la manière dont nous sommes réduits au minimum par le monde qui nous entoure et ce que nous ressentons. Schaller est né à Londres où Metropolis a également commencé. La majorité des photographies ont été prises dans les rues car Schaller souhaitait qu’elles transmettent un véritable sens de la vie urbaine sous toutes ses facettes. 

Tags: