Cela fait plus de deux décennies qu’Internet nous accompagne mais il y a encore une série de canulars et de rumeurs sur le réseau que beaucoup de gens croient. Ce sont des affirmations et des données qui n’ont pas été contrastées et qui continuent à être étendues encore et encore dans les sociétés.

Les mots de passe longs me rendent invulnérable : c’est un conseil qui a toujours été transmis en utilisant des mots de passe robustes et qui aide évidemment mais il n’est pas décisif. La raison en est que la plupart des piratages ne sont pas causés par le vol du mot de passe mais par des programmes malveillants qui nous ont espionnés et qui ont vu en quoi consistait notre mot de passe, quelle que soit sa difficulté.

Tout ce que Wikipedia dit est vrai : c’est la grande encyclopédie de notre temps mais elle pose un gros problème. C’est que tout le monde peut créer un article ou le modifier à sa guise, ce qui n’est pas positif pour sa crédibilité. Il est vrai que certains modérateurs sont responsables de la vérification des pages mais les modifications sont nombreuses et ne sont généralement pas gérées. Il est donc nécessaire de vérifier la véracité des données.

WiFi provoque le cancer : ce n’est pas vrai que les ondes wifi ont un impact sur la santé. En fait, ceux qui sont utilisés sont la radio et le micro ondes qui ont moins d’énergie, précisément pour ne pas toucher le corps humain de quelque manière que ce soit.

Tous les hackers sont des criminels : ils ont toujours existé, non seulement pour voler des mots de passe ou propager des virus mais pour la grande majorité d’entre eux sont chargés d’améliorer la sécurité et l’infrastructure du réseau pour le compte de grandes entreprises. Le problème est que la grande majorité du public était au courant des cas de piraterie et autres et ne pouvait plus échapper à cette association avec le crime.

Le mode Incognito nous protège : une autre croyance répandue, sans fondement réel, est de penser que naviguer en mode incognito nous rend invulnérables aux menaces du Net. Rien n’est plus éloigné de la réalité. Cela sert uniquement à ce que les sites Web visités ne soient pas enregistrés dans l’historique, mais les informations restent visibles pour les lieux visités ou les fournisseurs… et de Google.

Mon fournisseur d’accès m’espionne : il est vrai que nous accédons au Web par l’intermédiaire de ses serveurs et que tous les mouvements que nous effectuons sur le Web passent par leurs services mais ils ne nous espionnent ni ne collectent d’informations sur ce que nous faisons parce qu’ils n’en ont pas la capacité. Ce serait trop cher, cela prendrait beaucoup de temps et cela ne leur servirait pas du tout, alors c’est un autre mythe.

Les ordinateurs Apple n’ont pas de virus : un autre des mythes des plus répandus qui n’a aucun fondement. Les appareils de la marque Cupertino sont très bien protégés mais certains logiciels malveillants et virus ont été créés pour Apple et constituent une grave menace pour les utilisateurs, sans compter ceux de Windows quand des Mac sont en réseau avec des PC.

Je n’ai rien donc personne ne va m’espionner : nous pensons qu’en tant qu’utilisateurs ordinaires, les pirates ne s’intéressent pas à nous, ce qui est absolument faux. Ce que les cybercriminels recherchent, ce sont nos données personnelles ainsi que le vol de notre identité et son utilisation pour commettre des crimes.

Les systèmes d’exploitation vont mieux sans les mettre à jour : une autre fausse croyance qui ne correspond pas à la réalité. Laisser de côté les mises à jour suppose d’être beaucoup plus vulnérable aux menaces du réseau et que les appareils ne sont pas préparés aux nouvelles stratégies des pirates.

Un salaire exorbitant en échange de presque rien : il n’y a pas d’opportunité miracle et personne ne donne rien pour l’amour de l’art. Tant dans le courrier que dans nos téléphones portables, nous recevons souvent une quantité énorme de messages frauduleux dans lesquels ils nous promettent de formidables offres d’emploi ou des opportunités de millionnaire simplement en divulguant nos données personnelles. C’est précisément l’arnaque.

Tags: