La Chine et sa multitude d’entreprises sait innover, un fabricant comme Xiaomi le prouve souvent et nous n’allons pas parler ici du cas Huawei qui est autant politique qu’économique. Cependant, pour trouver le chemin de l’innovation, les chinois ont très souvent copiés les produits occidentaux et ce faisant, ont également appris comment faire parfois mieux. Ce n’est alors pas très étonnant de découvrir que cette Nio eT7 s’inspire largement des productions Tesla. Cette berline 100 % électrique a été présentée lors d’un événement appelé Nio Day… comme sait si bien le faire Tesla en appelant ses keynotes Battery Day.

L’esthétique est élancée et aérodynamique, le capot est long et la surface vitrée singe la Tesla Model S. Les dimensions sont proches, 5.10 m contre 4.98 m, la largeur suit, 1.99 m contre 1.96 m, de même que la hauteur, 1.50 m contre 1.44 m. L’habitacle ne cache pas plus son inspiration. Une grande tablette tactile placée à la verticale d’une taille confortable de 12.8’’ mais la californienne propose 17″. Cette Nio se reconnaîtra quand même grâce à son volant à deux branches, trois pour la Model S et ses aérateurs invisibles.

Cette eT7 propose trois batteries, la plus importante fait 150 kWh et permettrait de parcourir jusqu’à 1 000 km en une seule charge… sur l’ancien cycle NEDC, il y a une entourloupe ! Pour être réaliste, cela devrait donner environ 800 km en cycle WLTP, un joli score quand même. La version de base de 70 kWh autoriserait 500 km d’autonomie et la version intermédiaire de 100 kWh environ 700 km, toujours avec la norme NEDC.

Les batteries entraînent deux moteurs, l’un placé à l’avant doté d’aimants permanents d’une puissance de 180 kW, l’équivalent de 240 ch. Le moteur arrière est à induction et délivre 300 kW, environ 400 ch. La puissance totale ressort à 480 kW, environ 652 ch, pour un couple maximal de 850 Nm. La connectivité 5G sera proposée, de même qu’assistant vocal, une suspension pneumatique intelligente qui lit avec anticipation les défauts de la route, un toit panoramique, des sièges chauffants, ventilés et massant, un combiné d’instrumentation numérique de 10.2’ pouces fourni de série et, cerise sur l’accu, la conduite autonome de niveau 3… comme qui vous savez maintenant !

Tags: