Curieusement, Nissan n’avait jamais proposé de SUV électrique et pourtant, la marque japonaise avait imposé le Qashai et la Leaf dans leurs segments respectifs. Cet oubli est aujourd’hui corrigé avec cet Ariya qui va tenter de réunir le meilleur des deux.

Contrairement à la Leaf, ce SUV profite de quatre roues motrices avec une technologie qui promet d’améliorer l’agilité et l’efficacité sur route sinueuse. Pour réduire le tarif, deux variantes à traction figurent au catalogue. Dans les deux cas, deux capacités de batterie généreuses sont proposées. Cet Ariya annonce ainsi jusqu’à 500 km de rayon d’action tandis que sa déclinaison la plus musclée affiche l’équivalent de 396 ch !

L’Ariya propose un habitacle high-tech épuré bien dans l’air du temps avec deux écrans de 12.3 pouces juxtaposées, un grand affichage tête haute, un volant deux branches et des commandes tactiles de climatisation haptiques qui donnent l’impression d’être intégrées dans le bandeau central. Il y a aussi une commande vocale répondant à l’appel Hello Nissan et des mises à jour à distance, deux fonctionnalités qui se répandent dans la production automobile actuelle. Quant aux passagers arrière, grâce à l’absence de tunnel de transmission, ils profiteront d’un plancher plat. L’Ariya devrait pas être commercialisé en Europe début 2021.

Tags: