L’histoire du Juke rappelle celle d’un best seller qui s’est endormi sur ses lauriers. Lancé en 2010, le SUV compact de Nissan était presque seul sur son segment naissant. Mais comme la nature a horreur du vide, les concurrents sont en masse et ses parts de marché se sont réduites sévèrement. Pour reprendre dignement sa place, le Juke a décidé de passer à une deuxième génération dont le style particulier de la première mouture se reconnait immédiatement, la marque japonaise souhaitant conserver un air de famille avec un double regard sur deux étages, repris depuis par Citroën et des poignées de porte arrière dissimulées dans les montants, un tic stylistique que l’on retrouve chez sa cousine technique Renault Clio.

La carrosserie est cependant inédite et ne reprend aucun élément de la première génération avec des traits plus acérés, des feux arrière horizontaux en deux parties et une grande calandre. Le nouvel éclairage est 100 % diodes et la signature lumineuse en forme de croix. Les dimensions revues à la hausse avec +7 cm en longueur pour atteindre 4.21 m et +3 cm en largeur soit 1.80 m. L’empattement suit la même tendance pour que les passagers arrière soient mieux reçus et le volume de coffre passe de 354 à 422 dm3, un chiffre atteint grâce au grand bac logé sous le plancher.

S’il repose sur la même base CMF B que son cousin par alliance Renault Captur 2020, ce Juke 2020 ne reprend pas la banquette coulissante et c’est dommage et il est possible qu’il n’ait pas droit à la motorisation hybride rechargeable pourtant proposée avec un quatre cylindres thermique d’origine Nissan ! Le constructeur japonais se contente de confirmer une seule mécanique issue de la Micra, un trois cylindres 1 litre turbo essence de 117 ch disponible avec une boîte manuelle six vitesses ou avec une double embrayage sept vitesses, ce qui reste bien maigre face à ses concurrents mais il ne faut pas non plus gêner sa majesté Captur. Avec un premier prix fixé à 19 990 € alors que le modèle actuel termine sa carrière à 22 100 €, l’affaire semble quand même bonne mais le Juke précédent disposait d’un diesel.

Tags: