Evacuons tout de suite une fausse croyance à propos de cette réussie nouvelle Micra de Nissan. Bien qu’elle soit fabriquée à Flins dans l’usine française de Renault, elle ne reprend pas pour autant la plate-forme technique de la Clio 4. Elle réutilise celle de la précédente génération de Micra, agrandie et élargie mais n’en reprend pas les mécaniques car là, elle puise bien chez la Clio.

On retrouve donc le maintenant bien connu trois cylindres 0.9 TCE en version atmosphérique de 73 ch et en version turbo de 90 ch. Ce sera tout pour les essences, il n’y a pas de mécanique plus puissante proposée en France, probablement pour ne pas faire trop d’ombre à Sa Majesté Clio.

Preuve d’une ambition retrouvée, elle renoue avec le diesel, toujours en provenance de la Clio. Le très connu 1.5l dCi qui officie également chez Mercedes et Dacia est ici proposé avec une seule puissance, 90 ch. La Micra a, contrairement à la Clio, soigné sa qualité perçue dès ses débuts et sacrifie à une mode désormais bien répandue, des possibilités de personnalisation intérieure et extérieure.

Tags: