Parcs européens - Cabel Kawan
Logo

Parcs européens

La beauté de la nature

11 octobre 2018 10:35 | Publié par | Laissez vos commentaires |

Collines à perte de vue, falaises, cours d’eau, cascades, forêts, lacs et panoramas spectaculaires… Voici 35 parcs d’Europe à la beauté inégalable.

Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu, Espagne : inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, le parc d’Ordesa et du Mont Perdu est pourvu d’un relief spectaculaire. Il s’agit du premier parc protégé d’Espagne. On peut y admirer les quatre immenses canyons d’Ordesa, Pineta, Anisclo et Garganta de Escuaín, tous très célèbres ainsi que les superbes vallées d’Ordesa et d’Anisclo.

Parc national des Écrins, France : visité par plus de 850 000 personnes chaque année, le parc des Écrins est l’un des plus connus de France. Il est situé dans la région PACA et entouré d’une centaine de pics montagneux dont certains dépassent les 3 000 mètres de hauteur. Le parc est réputé pour ses parcours de randonnée.

Parc national De Hoge Veluwe, Pays Bas : avec ses dunes de sable, ses forêts et ses plaines de bruyère, le paysage de ce parc a été créé durant la dernière ère glaciaire et constitue la plus grande moraine terminale du pays. Établi comme propriété privée en 1909, il renferme une grande variété de gibier comme des cerfs, des chevreuils, des sangliers et des mouflons.

Parc national du Triglav, Slovénie : ce parc tient son nom de la montagne qui trône en son centre. Considéré comme l’un des plus vieux parcs d’Europe, il est doté de nombreuses chutes d’eau, la plupart situées dans la vallée de l’Isonzo. On y trouve également des lacs comme le lac Bohinj qui est le plus grand de Slovénie.

Brecon Beacons, pays de Galles : l’un des trois parcs nationaux du pays de Galles, Brecon Beacons, est réputé pour les activités d’aventure qu’il est possible d’y pratiquer comme la randonnée, le vélo, le vélo de montagne, la planche à voile, le canoë et l’escalade.

Parc national New Forest, Angleterre : ce parc immense renferme les derniers pâturages, forêts et champs de bruyère vierges de toute l’Angleterre. En 1079 avant Jésus Christ, Guillaume le Conquérant l’avait proclamé forêt royale et s’en servait de terrain de chasse. Aujourd’hui, on peut encore y voir des poneys New Forest originaires de cette zone.

Parc national d’Oulanka, Finlande : le relief de ce parc, situé dans le cercle arctique, est accidenté en raison des mouvements des glaciers et de l’érosion datant de plusieurs milliers d’années. Oulanka est connu pour sa riche biodiversité et ses myrtilles, champignons et orchidées sauvages qui apparaissent vers la fin de l’été. Plus de 7 000 espèces d’insectes y vivent.

Parc national de Cairngorms, Écosse : cinq des six sommets les plus hauts du Royaume Uni sont rassemblés dans le parc de Cairngorms qui compte également beaucoup de rivières, de ruisseaux, de lacs et de chemins offrant des panoramas exceptionnels. L’hiver, ses pentes enneigées transforment le lieu en paradis du ski.

Parc national du Mont Olympe, Grèce : déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO en 1981, le parc est bien sûr la demeure du fameux Mont Olympe qui dispose d’une place centrale dans la mythologie grecque. La biodiversité y est très importante et on peut y admirer des gorges et des montagnes superbes.

Parc national de Dartmoor, Angleterre : ce parc est une immense plaine au sud de l’Angleterre dont la paix est seulement tourmentée par quelques blocs de granites et rivières rapides qui serpentent dans les vallées entourées de forêt dense. Les pêcheurs trouveront leur bonheur dans le Dart qui regorge de truites et de saumons sauvages tandis que ceux qui viennent faire du bird watching auront tout le loisir d’épier la grande diversité d’oiseaux qui y nichent.

Parc national des Dolomites, Italie : situé dans les Alpes italiennes, ce parc offre parmi les paysages les plus somptueux de la région montagneuse. L’avantage du parc des Dolomites est qu’il est à la fois praticable grâce à des pistes de randonnées et encore sauvage à plusieurs endroits.

Parc national des Abruzzes, Latium et Molise, Italie : c’est en grande partie grâce à ce parc que certaines espèces animales comme le loup d’Italie, le chamois des Abruzzes et l’ours marsicain des Abruzzes ont pu être préservées jusqu’à aujourd’hui. On y trouve également le lynx boréal qui est très difficile à apercevoir. Les deux tiers de ce parc sont recouverts de forêts de hêtres tandis que le reste se partage entre bouleaux et pins des montagnes.

Parc national de Timanfaya, Espagne : voici un parc situé sur l’île de Lanzarote dans les Canaries qui tient son nom du seul volcan actif de la région. On trouve d’ailleurs un sol volcanique dans la plus grande partie du parc. Les visiteurs pourront se promener à pied avec un guide spécialisé ou encore à dos de chameau dans cet endroit déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO.

Parc national de South Downs, Angleterre : cette région vallonnée courant le long de la côte est couverte de plaines et de prairies au sol calcaire, sans oublier des forêts de chênes vieux de 400 ans. On y trouve quelques formations rocheuses de calcaire constituées des squelettes fossilisés de créatures marines qui vivaient là il y a 100 millions d’années.

Parc national des lacs de Plitvice, Croatie : on trouve 16 lacs connectés par de superbes cascades dans ce parc aux nombreux paysages de karst. Les forêts denses sont peuplées de cerfs, d’ours, de loups, de sangliers et de plusieurs espèces d’oiseaux rares. Le parc des lacs de Plitvice est inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1979.

Parc national du Teide, Espagne : le Mont Teide et le volcan Pico Viejo encadrent fièrement le parc du Teide qui se trouve sur l’île de Santa Cruz de Tenerife dans les Canaries. C’est un lieu très célèbre pour l’observation des étoiles et il a aussi été classé au patrimoine mondial en 2007.

Parc national des Tatras, Pologne : le plus intéressant dans ce parc est sa diversité de plantes, d’animaux et de glaciers à l’eau exceptionnellement claire. Il est aussi réputé pour son réseau de grottes dont celle de Wielka Sniezna, longue de 18 kilomètres.

Parc national du Gennargentu, Italie : situé à l’est de la Sardaigne, il renferme le plus haut sommet de l’île, la Punta La Marmora. La vie sauvage y est très diversifiée et on y trouve des chats sauvages, des phoques moines, des aigles royaux et des pics épeiches.

Burren, Irlande : le mot Burren provient de l’irlandais Boireann qui signifie endroit rocheux. Fidèle à son nom, ce parc grouille de paysages rocailleux portant tous un nom bien spécifique, ainsi que des lacs, des sources et des falaises.

Parc national de Soomaa, Estonie : ce parc est un site Ramsar de marécages protégés avec des tourbières élevées, des prairies inondables et des rivières sinueuses. Chaque printemps, les forêts et les prairies sont recouvertes d’eau par la crue. Les circuits de randonnée et d’étude de la nature ainsi que le mirador d’observation et les ponts suspendus en font un parc très réputé.

Parc national du Vatnajökull, Islande : le Vatnajökull est le plus grand glacier d’Europe en dehors du cercle arctique. Le paysage de cette zone est marqué par les rivières, les glaciers, les éruptions volcaniques et l’activité géothermique. Le parc s’étend sur plus de 13 % du territoire islandais.

Parc national des Monts tabulaires, Pologne : il s’agit d’un parc très connu pour ses incroyables formations de grès façonnées par l’érosion depuis des millions d’années.

Durmitor, Monténégro : le massif karstique du Durmitor dissimule un parc national formé par des activités glaciaires. Il est traversé de plusieurs rivières et ruisseaux souterrains et couvert de 18 lacs. Si vous visitez ce lieu classé au patrimoine mondial depuis 1980, ne ratez pas le canyon de la Tara.

Parc national de Peneda Gerês, Portugal : situé le long de la frontière espagnole, l’unique parc national du Portugal rassemble une bonne centaine de villages de granite remontant au XIIème siècle. Une route bien préservée datant de l’époque romaine traverse encore le parc. Vous pourrez y admirer plusieurs châteaux comme le Castro Laboreiro ou le Castelo de Lindoso ainsi que le monastère Santa Maria Pos Pitões du IXème siècle.

Parc national de Peak District, Angleterre : premier parc national du Royaume Uni, le Peak District s’étale sur plusieurs comptés dont le Derbyshire, le Staffordshire, le Grand Manchester, le Yorkshire et le Cheshire. Parmi les nombreux points de vue qu’on y trouve, essayez d’aller voir le Castleton Cavern et la Chatsworth House, la demeure du duc et de la duchesse du Devonshire que l’on aperçoit dans le film Orgueil et Préjugés de 2005.

Parc national de Sarek, Suède : un des plus anciens parcs européens, le parc de Sarek compte 6 des 13 plus hauts sommets de Suède et l’immense delta de la Rapaätno. Les précipitations dans cette zone sont plus importantes que partout ailleurs dans le pays ce qui fait que les cours d’eau sont particulièrement rapides. C’est une destination très populaire parmi les randonneurs et les amoureux de la montagne.

Parc national de la Suisse saxonne, Allemagne : ce paysage superbe au relief très accidenté voit passer l’Elbe et se trouve tout près de la frontière suisse. Avec 700 sommets montagneux, c’est une destination réputée chez les alpinistes.

Snowdonia, pays de Galles : en gallois, le parc s’appelle Eyri, ce qui signifie l’endroit des aigles. Neuf chaînes de montagnes différentes traversent Snowdonia ce qui n’ajoute que de la beauté au paysage. Le nord du parc est le seul endroit en Grande Bretagne où l’on trouve la lloydie tardive, une fleur arctique alpine.

Parc national de Berchtesgaden, Allemagne : encore une réserve de la biosphère de l’UNESCO, le Berchtesgaden est célèbre pour ses chemins de randonnée. C’est aussi l’une des plus anciennes zones protégées des Alpes pour sa riche biodiversité. Avec un peu de chance, les visiteurs peuvent y apercevoir des chèvres sauvages, des marmottes et des aigles royaux, très rares.

Parc national des Cévennes, France : plus de 250 villages se trouvent dans cet immense parc où l’homme vivait déjà 2 500 avant Jésus Christ. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est réputé dans toute l’Europe pour ses trois grottes immenses.

Parc national de Göreme, Turquie : le paysage à couper le souffle du parc de Göreme voit se succéder des plateaux, des montagnes et des vallées érodées et profondes. On y a retrouvé des signes que l’homme peuplait déjà la région au IVème siècle avant Jésus Christ et c’est pourquoi le parc est inscrit au patrimoine mondial.

Parc naturel du Northumberland, Angleterre : le parc du Northumberland s’étend à travers les Mont Cheviot, la frontière écossaise, les landes et le Mur d’Hadrien qui date de l’époque romaine. La région renferme de nombreux sites archéologiques qui racontent 10 000 ans de l’histoire de l’homme.

Glacier de Jostedal, Norvège : le Jostedalsbreen, ou le glacier de Jostedal, est le plus grand glacier du continent européen. La région montagneuse regorge de ruisseaux, de rivières et de chutes d’eau, ce qui en fait un lieu idéal pour les marcheurs et les randonneurs.

Lake District, Angleterre : ce parc aux paysages pittoresques a servi d’inspiration aux poètes et écrivains tels que William Wordsworth, Beatrix Potter, Arthur Ransome et John Ruskin. Ses collines, ses plaines rocailleuses, ses forêts, ses cottages chaulés et ses nombreux lacs translucides en font un lieu magnifique.

Parc national de la Biebrza, Pologne : les marais de la Biebrza sont la partie la plus précieuse de ce parc national car ils nourrissent une pléthore de plantes, d’oiseaux rares et de mammifères. C’est un site Ramsar depuis 1995.

Tags : , , , ,

Classés dans :

Pour aller plus loin

Application mobile en partenariat avec Make me Droid, le créateur d'applications Android/IOS en ligne.