Lorsque l’artiste français Zacharie Gaudrillot Roy a appris à utiliser la manipulation d’images numériques, il a décidé de mélanger réalité et perception en créant une ville entièrement composée de façades. « La façade d’un bâtiment est la première chose que nous voyons et elle pourrait nous dire tout et rien en même temps, c’est juste une question d’imagination« , dit il. « J’aime errer dans la ville la nuit et quand quelque chose me tente, je prends une photo. » Gaudrillot Roy, qui vit à Lyon et travaille sur le projet depuis 2009, ajoute, « J’ai choisi un bâtiment quand il évoque quelque chose en moi et me fait m’interroger. Ce n’est donc pas vraiment un choix conscient mais plutôt un sentiment.« 

Tags: