L’actuel 3008 n’était déjà pas un modèle de discrétion, la version restylée en rajoute encore en cédant à la mode des grosses calandres bien moches et des feux diurnes tout aussi laids. Quoique cela tombe bien puisque en général, les acheteurs de SUV veulent du clinquant et être remarqués au volant de leurs camionettes. Tous les goûts sont dans la nature…

Pour l’habitacle, Peugeot a fait le minimum. On retrouve le fameux i-cockpit, le mini volant façon auto-tamponneuse, le design épuré et moderne servi par une présentation raffiné. Il ne manquait au centre qu’une dalle tactile plus grande, ce qui est fait puisqu’elle passe de 8 à 10 pouces mais seulement à partir de la finition Allure, les finitions de base Active conservant le petit format.

Sous le capot, rien de nouveau, le 3008 étant né avec des mécaniques modernes et il a adopté il y a quelques mois deux motorisations hybrides rechargeables de 225 et 300 ch. Le Drive Mode, un bouton qui permet de choisir un programme de conduite est maintenant livré en série et l’offre en diesel est plus que réduite, seul le 1.5 BlueHDI 130 ch étant proposé.

Tags: