C’est la fin pour la marque Priceminister. Racheté en 2010 par le Japonais Rakuten, l’e-commerçant va être rebaptisé du nom de sa maison mère. Ce n’est pas la première grande marque à rejoindre le cimetière du web. Voici en images neuf success stories qui ont, elles aussi, disparu des écrans.

Tags: