Le doyen des pilotes français de Formule 1, Jean-pierre Beltoise, nous a quitté ce jour victime de deux AVC qui, à 77 ans, ne lui ont laissé aucune chance. Faisant partie du cercle restreint des pilotes français ayant gagné au moins un grand prix, il était titulaire d’une victoire dans la plus prestigieuse course, le grand prix de Monaco, qu’il avait gagné au volant d’une BRM en 1972.

Auparavant, il avait également remporté les championnats de F3 puis de F2, en compagnie de Matra. De plus, il était très impliqué dans la sécurité routière, ayant fondé une école de conduite portant son nom. Comme beaucoup trop de pilotes de son époque, il gardait des séquelles d’un grave accident qui lui laissait le coude bloqué et contraint de piloter d’une main ou presque.

Ses deux fils, Anthony et Julien, sont eux aussi pilotes professionnels.

Tags: