Ce géant de l’industrie automobile américaine et mondiale fut d’abord connu pour son ascension fulgurante chez Ford entre 1946 et 1978. Il contribua à la création de la Ford Mustang, son plus beau coup et de l’Escort. Vité par la marque à l’Ovale bleu à cause de nombreux désaccords avec la direction, il rejoint Chrysler qu’il sauve de la faillite dans les années 1980. Il surmonte plusieurs crises, donnant un nouveau souffle à la marque au Pentastar qu’il dirigea jusqu’en 1992. Pendant près d’un demi siècle, Lee lacocca a fait la une de nombreux magazines comme le Times et Newsweek. Il s’est beaucoup investi dans des organismes de bienfaisance en contribuant à la rénovation et la restauration d’Ellis Island et de la statue de la Liberté. En 2009, pour rendre hommage au père de la Ford Mustang, le constructeur américain a lancé une série limitée à 45 exemplaires baptisée lacocca Silver 45th Anniversary Edition Ford Mustang dont l’exemplaire numéro 5 s’est vendu aux enchères la même année pour 352 000 dollars alors que neuf, il ne coûtait que 89 950 dollars. Lee Iacocca s’est éteint le 3 juillet 2019 à 94 ans des suites de complications liées à la maladie de Parkinson dans sa maison de Bel Air en Californie.

Tags: