Renault Mégane Estate

Alors que les trois précédentes générations de Megane avaient droit à  types de carrosseries, berline, break, coupé et cabriolet, la quatrième génération se contentera de deux, berline et break, y compris la future version RS qui passera aux 5 portes, comme la Clio.

Prestige oblige, au salon de Genève, le constructeur français ne présentera le break Mégane que dans sa finition haute, la GT. C’est le moyen pour Renault de signifier que ce dérivé a priori plus laborieux peut également profiter des motorisations les plus puissantes, à commencer par le 1.6l essence turbo de 205 ch réservé à la GT. Autre particularité de cette finition, le châssis à quatre roues directrices 4 Control, dont profitera le break à l’instar de la berline.

Pour le moment, Renault n’indique pas les autres motorisations de ce break mais elles devraient être identiques à celles de la berline.

Photos ©Renault

Tags: