Nous parlons bien d’une Renault et non d’une Dacia car au Brésil, la Sandero est badgée du Losange et vient de présenter sa version restylée qui change beaucoup. Cependant, n’attendez rien de tel chez Dacia en Europe car c’est une nouvelle génération qui devient bientôt apparaître, basée sur la nouvelle plate forme technique de la Clio V.

Grâce à une fuite qui a eu lieu suite à un dépôt de brevets, voici le resylage des Renault Sandero et Logan. Toutes deux seront commercialisées au Brésil fin juillet. Une opération d’envergure qui participe une fois de plus à la montée en gamme de ces deux modèles à l’origine low cost. Il faut se rappeler qu’en Amérique du Sud, la Renault Clio n’est pas commercialisée, c’est la Sandero qui joue le rôle de la citadine polyvalente dans la gamme sud américaine.

Repérées sur une aire de stockage, les nouvelles Renault Sandero se distinguent très clairement du modèle actuel par des feux arrière en deux parties. Une solution technique avant écartées car trop onéreuse, câblage et bloc optique supplémentaires à l’intérieur du hayon, qui n’effraie plus les responsables des achats chez Renault. Une contrepartie peut être trouvée en optant pour des éléments non fonctionnels sur le volet de hayon tels des réflecteurs et des catadioptres. Ces nouveaux feux donnent de faux airs de Citroën C4 à la Renault Sandero, ce qui n’est pas forcément un compliment.

L’avant de la Renault Sandero phase 2 évolue plus subtilement avec une structure interne des projecteurs rappelant celle du Duster. La baguette chromée soulignant la barrette du haut de calandre se prolonge à l’intérieur du phare. Le bas du bouclier est remodelé avec un élément cernant les antibrouillard. Les Sandero et Sandero Stepway sont concernées ainsi que la Logan, la berline sedan profitant de ce restylage pour proposer une inédite version Stepway en Amérique du sud.

Tags: