Six merveilles architecturales du Royaume Uni ont été retenues pour le prestigieux prix RIBA Stirling de cette année. Les concurrents, dont une maison presque entièrement constituée de liège et une rue économe en énergie, ont battu la concurrence de projets de construction plus importants. La transformation de la gare de London Bridge d’un montant de 1 milliard de livres sterling, comptez à peu près l »quivalent en euros, la plus importante modernisation ferroviaire depuis l’ère victorienne qui s’est achevée l’an dernier, est le seul candidat de la capitale britannique à être allé aussi loin pour ce concours. Le prix est décerné par l’Institut royal des architectes britanniques et vise à reconnaître l’excellence de l’architecture à quelque échelle que ce soit.

Un thème de réutilisation et de recyclage semble dominer cette année avec la maison en liège, la gare ferroviaire réutilisant ou recyclant les matériaux et un projet de logement social à Norwich utilisant des techniques de construction éconergétiques. Le président du RIBA, Ben Derbyshire, a déclaré que les candidatures retenues étaient extrêmement communes, de même que les précédentes, tout en faisant preuve d’une grande ambition et d’un grand engagement. « Ce qu’ils ont en commun est une innovation, une créativité extraordinaire, des matériaux et des détails de la plus haute qualité qui les distingue des autres, leur donnant à juste titre une chance de remporter la plus haute distinction en architecture. Nous devons encourager leur ambition architecturale, leur innovation, leur courage et leurs compétences. De la manière dont Cork House expérimente avec des matériaux entièrement végétaux jusqu’aux maisons ultra abordables à très basse consommation d’énergie de Goldsmith Street, chacun de ces six bâtiments repousse les limites de l’architecture, dépassant ce qui a été fait auparavant et apportant des solutions à certains des les défis les plus pressants de notre époque.

Les réactions aux nommés de cette année ont été largement positives par rapport aux critiques adressées au vainqueur de 2018. Le siège européen de Bloomberg à Londres, qui a coûté 1,3 milliard de livres, a suscité des réactions négatives en raison de son design somptueux et de ses sièges anti couchage qui ne sont pas perçus comme étant en lien avec la crise du logement qui sévit dans le reste de Londres. C’est le moins que l’on puisse dire !

Tags: