A l’instar d’une Coccinelle ou d’une Mustang, la vénérable Seat 600, clone technique et esthétique de la Fiat dotée du même numéro, se voit offrir une seconde jeunesse en s’électrifiant. C’est peut être le début d’une mode qui nous fait découvrir ou redécouvrir des modèles vintages à souhait.

Dans le cas de cette Seat, inconnu ou presque en dehors de l’Espagne, si c’est bien le constructeur qui est à l’origine de l’initiative, il a laissé le soin de la réalisation technique à une classe de lycéens espagnols. 12 élèves ont été mobilisés sur le projet et ont rencontré deux difficultés, trouver ou refabriquer les pièces et coupler le moteur à la boîte de vitesse. Les élèves ont ainsi travaillé plus de 150 heures sur le projet et créé plus de 10 pièces pour adapter le nouveau mode de propulsion à l’ancienne base technique. Cette 600 dispose même d’un panneau solaire intégré sur le pavillon. Du bel ouvrage.

Tags: