Après l’échec commercial de son gyropode pourtant présenté comme une nouvelle merveille du monde par beaucoup de personnalités influentes à l’époque, Steve Jobs compris, Segway n’a plus trop fait parler et compte revenir sur le davant de la scène en lançant un objet à la mode, le scooter électrique. Manque de bol, il est laid. Notez que l’entreprise s’appelle officiellement Segway Ninebot car elle n’est plus totalement américaine mais sous capitaux chinois, le gouffre financier du gyropode expliquant cela et les américains ne s’en sont guère vantés…

Concernant son scooter, Segway Ninebot n’a pas encore communiqué de tarifs. Proposé dans cinq versions différentes, elles peuvent toutes accueillir deux personnes et disposent de place dans leurs coffres pour mettre un (petit) casque, ce qui est assez rare chez les scooters électriques. Segway vante la possibilité de choisir entre de nombreuses couleurs pour la carrosserie ainsi que les coloris de siège. L’esthétique est peu séduisante avec un nez très carré et un feu en forme de barre horizontale.

Tags: