Mondial de l’Automobile de Paris, 1998. Le public se presse autour d’un ovni dans le monde automobile de l’époque, la Smart Fortwo. Inédite avec ses deux places pour 2.50 mètres de longueur, la micro citadine s’est rapidement imposée dans les métropoles même si elle n’a jamais tout à fait connu le succès escompté. Vingt ans après, la marque suisse, détenue par Mercedes, fête son anniversaire à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris 2018.

Pour cela, elle présente un concept inédit nommé Forease. Sorte d’hommage à la Crossblade vendue entre 2002 et 2005 et à l’étude Forspeed de 2011, il reprend une carrosserie de Fortwo actuelle en y ajoutant quelques artifices et en enlevant le toit et une partie du pare brise. Le Forease est donc un petit roadster électrique préfigurant les ambitions de la marque qui aura une gamme dépourvue de moteurs thermiques dès 2020 en Europe, ce qui est évidemment pertinent sur une micro citadine.

La carrosserie blanche est réhaussée par la cellule grise argent mat et des touches de vert fluo, une marotte de Smart, à l’intérieur comme à l’extérieur. Le haut du volant est coupé en hauteur et des haut parleurs sont placés entre les deux sièges. Deux petits écrans ronds affichent les informations de l’ordinateur de bord au dessus de l’écran tactile habituel pour l’infodivertissement. Les feux sont remaniés avec à l’avant trois griffes et à l’arrière des feux 3D façon DS 3. Une signature lumineuse que l’on devrait retrouver sur la Fortwo restylée commercialisée en 2019.

Tags: