Suzuki s’est inspiré de son craquant Jimny pour redessiner son Ignis avec notamment une calandre aux quatre barres verticales, ce qui lui va plutôt bien et se voit, contrairement à d’autres constructeurs. Le Jimny ne sera plus commercialisé en Europe, la faute à des émissions de Co2 trop élevées qui lui octroie un malus écologique délirant et c’est bien dommage. nous nous consolerons avec cette Ignis qui est tout aussi craquante mais qui, hélas, garde sa finition déplorable mais Suzuki assure avoir travaillé sur la question mais les habitudes des japonais en la matière n’incite guère à l’optimisme.

Le pare chocs arrière est maintenant couleur carrosserie et ce sera tout pour les changements extérieurs. Ce restylage s’accompagne une dotation en équipements plus moderne avec un système de freinage automatique capable de détecter les piétons. La date d’arrivée en Europe de l’Ignis 2020 est encore inconnue et elle gardera sous son capot son quatre cylindres 1.2 essence atmosphérique à hybridation légère de 90 ch et très économe en carburant et en émissions.

Tags: