Non, l’Iran n’est pas une dictature, la preuve car dans ce pays, vous pouvez trouver de la musique occidentale et décadente en vente libre. Sauf que quand ce sont des artistes femmes, elle disparaissent des pochettes comme par enchantement ou presque car la suppression est grossière. On se demande bien pourquoi.

Tags: