pa16-r102-013

Porte-drapeau de Ferrari il n’y a pas si longtemps, cette supercar de 660 chevaux a été impliqué dans un terrible accident en 2006 après avoir été vendu au célèbre homme d’affaires devenu un criminel Stefan Eriksson, qui conduisait ivre la voiture quand il emplafonné un lampadaire sur l’autoroute Pacific Coast de Californie à pas moins de 162 km/h !

Eriksson est reparti avec seulement une coupure à la lèvre mais la voiture était malheureusement totalement détruite. Mais, comme le Phénix renaît toujours de ses cendres, l’Enzo a été réparée dans les règles de l’art. La voiture a été retourné en l’Europe où elle a été restauré dans son état original.

Le V12 ouvert à 65 degrés a parcouru environ 2500 kilomètres et peut emmener cette roquette à roulettes à 300 km/h.

Tags: