Bien que ce soit un énième SUV, fut il coupé, ce Nivus est plus convaincant que la gamme électrique de Volkswagen qui n’en finit pas d’attendre d’être commercialisée et qui est évidemment bien démagogue. A l’origine, ce Nivus devait être réservé à l’Amérique du sud mais il arrivera bien en Europe d’ici 2021.

Basé sur le TRoc, il en reprendra les motorisations comme le 1.0 TSI de 115 ch et le 1.5 TSI 150 mais ne devrait pas monter plus haut en puissance ni même trouver de diesel et encore moins d’électrique. C’est déjà ça.

Tags: