Yakoutsk en Sibérie orientale est l’une des villes les plus froides du monde. Les températures moyennes en janvier sont de -40 ° C. Alex Vasyliev a commencé à photographier sa ville natale froide et isolée pour échapper à l’ennui. « Je n’ai pas toujours voulu tirer ici. Yakutsk me semblait insupportablement ennuyeux et laid. Mais dans cet ennui et ce manque d’attrait, je trouve du charme », dit-il. « J’aime filmer des choses que d’autres critiquent, rues horribles, parkings, stations service, vieux terrains de jeux, gens ordinaires. » Les conditions glaciales de la région occupent une place prépondérante dans son travail qui rend compte de la dure réalité de la vie, tellement en dessous de zéro. « La Russie est un monde complètement différent. Les populations locales sont habituées à de telles conditions mais la vie en hiver est difficile ici », dit-il. « Le froid vole notre énergie. La vie s’arrête. »

Tags: