Si vous avez envie de céder à la mode de l’ancienne et que vous jetez votre dévolu sur une youngtimer britannique, bon courage pour en dégoter une car à part l’inusable Mini, elles sont fort rares et pour cause !

Absolument pas fiables, construites avec les pieds, on se souvient du coup d’une Austin Allegro à trois portes dont la portière droite était plus courte que la gauche, elles ont forcément disparu car livrées avec la rouille en série. Il en reste quand même quelques unes, les voici.

Morris Ital : la plus laide d’une flotte de Leyland britannique non réputée pour son apparence, la Ital, produite à Longbridge entre 1982 et 84, est officiellement le véhicule le plus rare du Royaume-Uni. Il en reste 37 exemplaires pour 175 276 construites, c’est dire le niveau de nullité de cette boîte de conserve sur roues.
Austin Maxi : une autre horreur signée Austin / British Leyland mais construite à l’usine de Cowley. La Maxi, essentiellement une Mini renforcée, a été fabriquée entre 1969 et 1981, 472 098 personnes quittant la chaîne de production. Il en reste moins de 160.
Austin Allegro : celle ci est connue en France et pas laide du tout. Le modèle Vanden Plas, avec une calandre plus adaptée à une Bentley, constituait un ajout particulièrement étrange à l’histoire de l’automobile britannique. 642 340 ont été construits, il en reste aujourd’hui 186…
Hillman Avenger : l’Avenger avait pour objectif de tirer parti du succès phénoménal de la Ford Cortina MK3. Introduite en février 1970, elle a d’abord été fabriqué à l’usine Rootes de Ryton on Dunsmore, Warwickshire, avant que l’assemblée ne déménage à Glasgow. Produite à 638 631 exemplaires, il en reste 229.
Austin Montego : également connue en France et pas laide avec ses airs de Rover. En Grande Bretagne, la Montego était un symbole aussi puissant des années 1980 que les téléphones portables, les appareils dentaires et le filofax de la taille d’une brique. 571 457 exemplaires ont été produits, il en reste 296.
Morris Marina : Fabriquée à Cowley de 1971 à 1980, la marina s’est bien vendue, prouvant que l’apparence n’était pas aussi importante pour le public britannique des acheteurs d’automobiles car elle est moche. 809 612 exemplaires ont été vendus, ce qui en dit long sur les goûts esthétiques des Anglais et il en reste 745.
Austin Metro : voulue successeur de la légendaire Mini, c’était une catastrophe à tous les niveaux, la preuve avec la photo de Margaret Tatcher à bord. Renommée Rover 110, elle connut pourtant le succès avec plus de 1 500 000 exemplaires produits. Il en reste 478, c’est dire…
Tags: